Intel: chiffres trimestriels en recul, revenus et résultat…

Cloud

Le champion du microprocesseur annonce un chiffre d’affaires en retrait de 5%
et un résultat également en recul

Mauvaise passe pour Intel ?

Les chiffres du trimestre écoulé s’annoncent médiocres : le résultat net recule de -39 % à 1,5 milliard de dollars ou un bénéfice par action de 26 cents, pour un chiffre d’affaires en retrait de – 5% à 9,69 milliards de dollars.

Médiocres, certes, mais attendus et même supérieurs aux attentes et affichant une nette progression par rapport au troisième trimestre.

On notera par ailleurs une progression de sa marge brute, qui est passée d’un trimestre sur l’autre de 49,1 % à 49,6 %.

La baisse de la profitabilité s’expliquerait notamment par la pression sur le prix des microprocesseurs. Wall Street évoque également un changement de méthode comptable sur la réalisation des ‘stock-options‘.

Les milieux financiers ne sont pas alarmistes pour autant : Intel, qui subit actuellement une forte pression de la part d’AMD, son concurrent direct, avait pré-annoncé que le trimestre serait décevant…

Il reste à voir quelle sera la réaction de la Bourse : difficile d’imaginer qu’elle soit enthousiaste. Intel sera jugé moins sur ses résultats trimestriels que sur ses prévisions, et ces dernières sont plutôt mitigées.

Dure journée à venir pour les technos…

Les résultats de l’exercice 2006 Le chiffre d’affaires d’Intel en 2006, 35,4 milliards de dollars, affiche un repli de -9 % par rapport à 2005. Son bénéfice net, 5 milliards, accuse un repli plus net de -42 %, entrainant un recul de -39 % du BPA à 86 cents.L’année 2006 a été marquée par le rachat de 226,6 millions d’actions pour une valeur de 4,6 milliards de dollars et le versement d’un dividende de 2,3 milliards.Les effectifs du groupe ont été ramenés sous la barre des 100.000, le plan de restructuration visait 95.000 postes, et le nombre d’employés au 31 décembre était de 94.100.Les livraisons de processeurs ont affiché un nouveau record, 70 millions de processeurs en 65 nm ont été livrés en 2006 et les multi-c?urs ont dépassé les 50 % des livraisons du troisième trimestre. Autre record de ventes, les mémoires Flash. En revanche, les chipsets n’ont pas progressé et les cartes mères ont même reculé.Sur un plan technologique, la prochaine génération des 45 nm a été annoncée, elle entrera en production au second semestre 2007. Quant aux wafers en 300 mm, trois fab(unités de fabrication) devraient les intégrer dès 2008.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur