Intel : de nouvelles offres ultramobiles en vue

Cloud

L’Atom pourrait prochainement déferler au sein de terminaux mobiles comme les smartphones, et ce, y compris s’ils fonctionnent sous Android.

L’actualité est chargée pour Intel : présentation de ses résultats financiers, tenue de l’IDF 2010 de Pékin, mais aussi une érosion des ventes des netbooks, qui commence à se faire sentir sur le marché asiatique.

La compagnie a fait récemment de multiples annonces dans le monde mobile. Si le fondeur se félicite du succès de MeeGo, un projet basé sur un noyau Linux qui réunit Moblin et Maemo, il n’en oublie pas pour autant que cette offre ne s’est pas encore fait une place dans le monde des smartphones. Android a donc été porté sur l’architecture x86 et pourra être utilisé sur de futurs terminaux mobiles pourvus de puces Atom.

Intel a dévoilé également certains détails concernant sa prochaine offre Atom Moorestown dédiée aux terminaux mobiles, laquelle devrait être lancée ce semestre. Lorsque le processeur fonctionne au ralenti, sa consommation électrique sera dix fois plus faible que précédemment. S’il est repos, elle est carrément en baisse d’un facteur de cinquante. De quoi aller contrer les puces ARM.

Enfin (cette information n’a pas été confirmée officiellement), la compagnie pourrait prochainement lancer une version bicœur des Atom N, des puces dédiées aux netbooks. Là encore, et comme nous l’avions pressenti, cela permettra à la firme de se différencier des offres ARM, lesquelles investiront prochainement ce segment de marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur