Intel: la prochaine plate-forme serveur sera en RDIMM

Régulations

Le futur ‘chipset’ 5100 pour serveurs deux voies d’Intel supportera la
mémoire RDIMM, et non plus FB-DIMM

Selon les fabricants asiatiques de plates-formes serveurs, Intel s’apprêterait à abandonner le format de modules mémoire FB-DIMM (Fully Buffered Dual In-line Memory Module) au profit du format RDIMM (Registered DIMM).

Rappelons que si FB-DIMM embarque un PCB (Printed Circuit Board), 9 ou 18 composants mémoire DDR2 (Double Data Rate), et un AMB (Advanced Memory Buffer), ce dernier cède sa place sur RDIMM à un simple registre IC (Integrated Circuit).

Ce changement devrait intervenir sur le chipset 5100 (nom de code San Clemente) qui sera l’ossature de la future plate-forme serveur 2 voies Cranberry Lake. Intel pourrait donc cesser de pousser les FB-DIMM sur les serveurs.

Trois motivations pourraient guider le fondeur :

– économique, tout d’abord, la mémoire FB-DIMM coûte plus cher que la RDIMM ;

– performances, ensuite, les gains annoncés sur la FB-DIMM ne seraient pas au rendez-vous ;

– technologique, enfin, car avec les futurs processeurs Nehalem, Intel devrait reprendre à son compte le choix judicieux de son challenger AMD d’intégrer le contrôleur mémoire sur le processeur, ce qui rendrait inutile l’électronique supplémentaire embarquée sur le FB-DIMM.

Si ce choix est confirmé par Intel, Sun restera le seul fabricant de serveurs à exploiter la technologie de mémoire FB-DIMM.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur