Intel Xeon 5600: HP déboule avec 16 serveurs Proliant G6

Réseaux

Place, là aussi, à la virtualisation. HP optimise ses serveurs Proliant G6 jusqu’à un ratio de consolidation de 20 pour 1. Et un rendement par watt presque 30 fois supérieur

Le processeur Xeon 5600 d’Intel tient ses promesses. Il vient effectivement ‘booster’ de façon spectaculaire les serveurs x86 de nouvelle génération.

Hewlett-Packard le confirme ici. Ces nouveaux Xeon apportent plus d’un atout.

La puissance tout d’abord. Selon le constructeur, ils sont tout à fait appropriés à des configurations de consolidation ou virtualisation. Ils apportent un ratio de consolidation s’inscrivant dans un rapport de 20 à 1.

Côté consommation d’énergie, ils présentent un rendement par watt qui serait “27 fois supérieur à celui des machines de génération précédente” (comparaison entre le nouveau Proliant DL380 G6 et le Proliant DL380 G4).

Entre les différents formats – lames (blades), tours ou serveurs standard… – HP présentera pas moins de 16 nouveaux modèles disponibles le 29 mars prochain.

Parmi les principales innovations, on retiendra la technologie HP Thermal Logic. Compte tenu de la consolidation et de la virtualisation des serveurs, cette technologie réduirait de 97% les coûts liés au refroidissement et à la consommation d’énergie (cf. l’écart constaté entre la consommation de 20 serveurs Proliant G4 de 394 watts et un seul serveur Proliant DL380 G6 de 254 watts. Ce sont 7626 watts “éliminés” que divisent 20 x 394 watts = 7880, soit = 96.7% de gain).

Cette technologie repose sur des sous-ensembles firmware (logiciels et matériels), déjà présentés:

HP Power Advisor améliore l’efficacité énergétique jusqu’à 16% en permettant de configurer les serveurs avec plus de précision en fonction des besoins de l’entreprise;

HP Dynamic Power Capping permet de mieux gérer la consommation électrique d’un serveur ou d’un datacenter en la contrôlant – “sans compromis sur la performance“.

Par ailleurs, 32 capteurs intelligents suivent en permanence le dégagement thermique à l’intérieur des machines. Ce sont eux qui régulent le fonctionnement des ventilateurs, de la mémoire et des entrées/sorties afin d’optimiser le refroidissement de l’ensemble et de diminuer la consommation d’énergie.

Ces nouveaux serveurs Proliant intègrent d’autres technologies d’optimisation et de prévention d’incidents telles que:

HP Insight Control Software (capable, grâce à une surveillance rapprochée, de “réduire de 35.000 euros les coûts d’opération de 100 utilisateurs“);

HP Integrated Lights Out (iLO) vient simplifier la gestion des serveurs. Les dysfonctionnements peuvent être diagnostiqués et résolus à distance;

HP Virtual Connect Flex-10 réduit jusqu’à 66% les coûts de connexion au réseau. Le nombre de connexions possibles par port est multiplié par 4, “tout en permettant de fixer la bande passante de chacune selon la charge de travail“, explique le constructeur.

Ces nouveaux modèles sont annoncés comme disponibles pour le 29 mars. Leur prix commence à 1.455 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur