Internet Explorer: l'U.E. et Microsoft sont proches d'un accord

Logiciels

Dans le litige qui oppose Microsoft à Bruxelles concernant le libre choix des navigateurs sur Internet, une solution se présente

L’affaire est en bonne voie, assurent les experts qui suivent le dossier. Un accord pourrait être signé très bientôt mettant un terme au lourd contentieux entre la Commission européenne et Microsoft – contentieux qui porte sur le libre choix des utilisateurs en matière de navigateurs sur Internet (cf. articles ‘Ballot screen ‘).

Pour rappel, les autorités de Bruxelles reprochent au géant de Redmond d’imposer de facto Internet Explorer à tout acheteur d’un PC sous Windows.

Un accord devrait être trouvé d’ici à la fin de 2009. Bruxelles a en effet fait savoir qu’elle avait décidé d’ouvrir une consultation publique, d’une durée d’un mois, sur la proposition de Microsoft: celle-ci, on le sait, consiste à offrir aux utilisateurs de Windows un choix multiple de navigateurs alternatifs et non plus exclusivement et par défaut Internet Explorer.

« Les améliorations que Microsoft a apportées à sa proposition depuis juillet assurent au consommateur la possibilité de faire un choix libre et éclairé », admet la Commission de Bruxelles.

A suivre notamment, la position de la Fondation Mozilla qui a dit, récemment, qu’elle trouvait insuffisant le dispositif de ‘ballot screen‘ proposé par Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur