IPTV : un marché de 26,3 milliards $ en 2011

Régulations

Les telcos s’engagent dans la reconquête des services en ligne

Vidéo, mais également musique, jeux, gestion et partage des données, sécurité, etc., les domaines de l’IPTV, la télévision sur IP (protocole Internet) sont multiples et s’annoncent riches.

iSuppli a évalué qu’en 2011 les revenus de l’IPTV, hors publicité et services complémentaires à la télévision, devraient atteindre 26,3 milliards de dollars, contre 779,2 millions en 2006. La publicité basée sur l’IPTV devrait quant à elle dépasser le milliard de dollars dès 2010.

On comprend donc l’intérêt que les opérateurs télécom (telcos) portent à ces technologies qui dans leur stratégie sont l’arme de reconquête de revenus dont l’Internet les a privés en exploitant leurs tuyaux et la bande passante qu’ils mettent à disposition.

Pour autant, ces services qui appartiennent déjà aux technologies d’aujourd’hui, sont encore loin d’avoir dévoilé tout leur potentiel. La prochaine génération de services apportera par exemple la HD (high-definition), l’enregistrement DVR (digital video recording) et les accès distants. Surtout, les services offriront des possibilités de personnalisation sans limites.

Pour le moment, les telcos restent cependant concentrés sur les services se PPV (pay-per-view) et de VOD (video on demand).

L’essentiel des revenus de l’IPTV proviendront des abonnements aux services. En revanche, en 2011 toujours selon iSuppli, les revenus de l’IPTV en Amérique du Nord représenteront 10 milliards de dollars, mais n’occuperont pas la première place…

En effet, profitant de l’engrenage lancé par les Jeux Olympiques de Pékin en 2008, ce sera la Chine qui sera le premier consommateur d’IPTV !

IPTV n’est ni câble ni satellite? Même si l’évolution du marché de l’IPTV justifie des ambitions des telcos à profiter de ces technologies qu’ils hébergent, ou tout du moins transportent, il faut cependant relativiser leur importance.En effet, avec des revenus supérieurs à 26 milliards de dollars en 2006, Comcast, le premier opérateur du câble américain a réalisé à lui seul un chiffre d’affaires supérieur à celui annoncé par l’IPTV dans quelques années.La télévision par câble ou par satellite, selon les technologies d’accès déployées dans les différents pays où elle est accessible, restera pendant longtemps encore le premier outil de diffusion de contenu vidéo?

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur