Jeux vidéo : Acclaim au bord de la liquidation

Cloud

Les éditeurs de jeux vidéo souffrent? L’américain Acclaim Entertainment pourrait demander à être placé sous le Chapitre 7 de la procédure de faillite

Editeur de jeux vidéo qui ont marqué le marché, comme Crazy Taxi, All Star Baseball ou Worms 3D, Acclaim Entertainment ne peut plus faire face à ses échéances, et pourrait cesser ses activités et demander sa liquidation.

Les comptes de la société new-yorkaise font apparaître une prévision de recettes et trésorerie entre 10 et 50 millions de dollars, mais plus de 100 millions de dollars de dettes. Ce n’est pas encore la fin, mais Acclaim s’est lancé dans une négociation pour le moins délicate avec ses créanciers, afin d’obtenir une extension de ses facilités de crédit. C’est donc pour appuyer cette négociation qu’Acclaim menace de demander à être placé sous le Chapitre 7 de la procédure américaine de faillite, qui lui permettrait de gérer lui-même sa liquidation. Acclaim a réalisé un chiffre d’affaires de 142,7 millions de dollars sur son dernier exercice, clos le 31 mars. Cependant, comme nous l’avons évoqué à plusieurs reprises (lire nos articles), le succès des éditeurs de jeux vidéo est parfois aléatoire, et assujetti à l’accueil réservé à leurs nouveautés. Acclaim dispose-t-il dans son catalogue d’un futur et proche ‘blockbuster’ ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur