La consolidation se poursuit dans le câble européen

Cloud

Cinven Group et Warburg Pincus s’offrent le néerlandais Casema

La course dans le secteur des câblo-opérateurs se poursuit avec une nouvelle victoire de Cinven pour cette étape.

Selon le Wall Street Journal, les fonds d’investissement américain Warven Pincus et européen, Cinven Group, auraient remporté l’offre pour le rachat du néerlandais Casema, pour un montant cumulé de 2,1 milliards d’euros. A l’instar du quotidien les Échos, rappelons que sur la période allant de 1997 à 2003 le groupe hollandais était détenu par France Télécom avant que l’opérateur historique ne le cède à trois fonds d’investissement pour 665 millions d’euros. Depuis Carlyle et Providence en détenaient 46% (chacun) et GTM Communication Partner 8%. Les deux fonds d’investissement confirment là leur position dominante dans le câble. Au début de l’année 2006, le paneuropéen Cinven a procédé au rachat d’UPC-Noos pour la somme de 1,25 milliard d’euros et l’américain Warburg Pincus le groupe Multikabel en 2005 pour 515 millions d’euros. Reste que les autorités bataves en charge de la concurrence sont sur le qui-vive. le risque d’une position de monopole étant réel. En effet, il ne faudrait que l’un ou l’autre des fonds d’investissement ne détiennent plus de 60% du câble hollandais. Le paysage du câble européen est en pleine mutation depuis près de quatre ans. Il faut dire que leur c?ur de métier a changé, passant d’un service unique à des offres multiples dites “triple play” combinant téléphonie, web et télévision. C’est d’ailleurs une offre de ce type que Cinven entend proposer par l’intermédiaire du câblo-opérateur qu’il vient de s’offrir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur