La CTO d’AOL démissionnée ?

Sécurité

Le scandale de la publication des informations personnelles de centaines de milliers d’abonnés d’AOL a abouti en interne au licenciement de deux employés et à la démission de Maureen Govern, CTO du fournisseur d’accès

Maureen Govern, CTO (

chief technology officer) du fournisseur d’accès AOL, a-t-elle été poussée vers la sortie ? La réponse ne fait aucun doute pour les observateurs, sa démission a d’ailleurs été annoncée en même temps que le licenciement de deux employés.

Maureen Govern, qui a été engagée au poste de CTO d’AOL en septembre dernier, était responsable à ce titre de la division qui a permis de rechercher en ligne, par de simple requêtes, les informations personnelles de 658.000 abonnées du FAI.

Certes, dans ces informations les noms étaient chiffrés, mais selon certains experts, même si la protection est suffisante pour protéger l’identité des abonnés, dans de nombreux cas des données comme le numéro de sécurité sociale, l’adresse ou le numéro de téléphone sont accessibles.

De plus, même si AOL affirme avoir réagi rapidement, deux jours de disponibilité en ligne ont certainement suffi aux pirates pour récolter des données qu’ils ne manqueront pas d’exploiter !

L’affaire est suffisamment sérieuse pour que l’Electronic Frontier Foundation (EFF) demande à la Federal Trade Commission d’enquêter. Mais aussi pour que le gouvernement américain s’en inquiète et que des Etats américains demandent à ce que la loi soit révisée afin d’imposer aux FAI de renforcer la protection des données.

Jonathan Miller, le patron d’AOL, a assuré que l’incident n’arrivera jamais plus. Mais l’affaire risque de continuer de faire des vagues, et bien au-delà du licenciement de deux employés et de la démission de la CTO.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur