La nouvelle vague de navigateurs web arrive

Logiciels

Au menu, des performances en nette hausse chez tous les acteurs du marché.

La course aux performances et un meilleur respect des standards marqueront le marché des navigateurs web en 2009.

Microsoft a été le premier à frapper avec Internet Explorer 8, dévoilé fin mars. Ce produit atypique met l’accent sur les fonctionnalités. Certes, ses performances sont en nette hausse, mais dans ce domaine IE8 reste en retrait face à ses concurrents.

Fin mai, Google a répliqué, avec Chrome 2.0, un logiciel très performant, mais qui manque encore de flexibilité. Aujourd’hui, c’est Apple qui propose la mouture définitive de Safari 4. La compagnie n’hésite pas à affirmer que ce logiciel est le plus fonctionnel et le plus rapide du marché, chose probablement vraie sous Mac OS X, mais qui restera à vérifier sous Windows (nos précédents tests plaçaient Google Chrome 2.0 en tête en terme de vitesse).

Firefox 3.5 n’a pas encore fait apparition, quelques bogues de dernière minute retardant sa sortie. Il se fait donc griller la politesse par Safari 4. La release candidate (RC) pourrait toutefois sortir ces prochains jours (peut être même demain), avec une mouture définitive toujours programmée pour la fin du mois.

Dernier éditeur du marché, Opera propose depuis peu la première version bêta d’Opera 10. Si le système de rendu HTML Presto 2.2 est convainquant, nous regrettons l’absence du nouveau moteur JavaScript Carakan, sans lequel ce logiciel alternatif aura du mal à rallier de nouveaux partisans.

Lire aussi : Comparatif: les navigateurs face aux défis du web 2.0


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur