La plate-forme GPU Maximus de NVIDIA évolue grâce au Quadro K5000

Composants

En présentant Maximus 2 autour du Quadro K5000 et du Tesla K20, NVIDIA répond directement à la toute récente offre AMD FirePro W.

NVIDIA vient de faire évoluer sa plate-forme Maximus pour stations de travail présentée en novembre 2011. A l’occasion du Siggraph 2012 à Los Angeles, le fabricant de puces graphique (GPU) a présenté la seconde génération de Maximus. Rappelons que celle-ci s’appuie sur l’architecture Kepler présentée comme « la plus grande réalisation technique de NVIDIA à ce jour » par Brian Kelleher, vice-président de la division GPU chez NVIDIA.

Kepler vise à décupler les puissances de calcul de ses GPU Tesla en franchissant notamment la barre du gigaflops. Maximus en tire parti en offrant la possibilité de gérer les processus graphiques interactifs et d’apporter la puissance de calcul informatique nécessaire à leurs rendus à travers deux processeurs maison. De fait, la seconde génération de la plate-forme évolue essentiellement avec le nouveau processeur Quadro K5000 dédié au traitement graphique tandis que la puce Tesla K20 assure les calculs informatiques.

4 écrans simultanés

Selon NVIDIA, le Quadro K5000 se distingue par la capacité à gérer jusqu’à 4 écrans simultanément compatible avec des ports 1.2 en résolution 3840×2160 à 60 Hz, de référencer plus d’un million de textures en mémoire (supportée jusqu’à 4 Go) déchargeant d’autant le CPU, et profite d’un bus PCI-e 3 (doublant les vitesses de transfert du PCI-e2). Enfin, la qualité de l’image est encore améliorée grâce aux technologies anti-crénelage FXAA/TXAA.

Le Tesla K20 profite, pour sa part, essentiellement d’une technologie (SMX) de traitement multiprocesseur du streaming multipliant par 3 les performances par watt, et des technologies GPU « Dynamic Parallelism » et Hyper‐Q pour la programmation parallèle accélérant ainsi les performances.

La solution Maximus s’adresse donc aux organisations qui expriment de forts besoins en capacités de calcul graphiques, de la conception de moteurs dans l’aéronautique à la recherche géologique (notamment pour les calculs sismiques) en passant par les effets spéciaux numériques et les industries de recherche pétrolières et gaziers (pour la simulation des réserves énergétiques), etc.

Disponibilité en décembre

Les cartes Tesla K20 et Quadro K5000 seront disponibles en décembre prochain respectivement aux prix de 3 199 et 2 249 dollars. A noter que la Quadro K5000 devrait également être proposée indépendamment dès octobre prochain. HP, Dell, Lenovo, Fujitsu ainsi que des intégrateurs comme BOXX Technologies et Supermicro ont annoncé la fourniture prochaine de stations de travail dotées de Maximus 2.

Avec sa nouvelle plate-forme, Nvidia répond à l’annonce de son concurrent AMD. Le fondeur de Sunnyvale avait présenté, la veille de l’annonce de NVIDIA, ses nouvelles cartes FirePro série W qui entend, grosso modo, doubler les performances de la précédente génération V. Il n’en reste pas moins que NVIDIA reste largement dominant sur le marché des cartes professionnelles.

crédit photo © Nvidia


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous le monde des stations de travail ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur