La Saint Valentin -objet de tous les dangers?

Régulations

La Saint Valentin, sur le Net, est devenue une période propice aux attaques
virales et aux campagnes de ‘spams’

Les éditeurs de solutions antivirus et anti-spam montent aux créneaux? Les messages romantiques se multiplient à quelques jours de la Saint Valentin, mais profitant de la naïveté de nombreaux internautes, certains véhicules des ‘malwares’.

PandaLabs a ainsi détecté une recrudescence d’activités autour du ver Nurech.A, qui se cache derrières des messages spammés explicites du type ‘Together You and I‘.

Symantec lance un avertissement sur un spamming d’envergure composé d’e-mails du type ‘My Heart belongs to you‘ qui cachent une nouvelle version du menaçant cheval de Troie Peacomm.

Les éditeurs de sécurité conseillent aux internautes de ne pas se laisser piéger et de ne pas ouvrir les messages dont l’origine leur est inconnue et qui leur paraissent suspects.

Et ils recommandent les mises à jour des solutions de sécurité, bien évidemment.

La Saint Valentin est, à l’origine, une tradition anglo-saxonne, mais elle ne cesse, comme tout ce qui peut être source de nouveaux profits (cf. Halloween, par exemple), de séduire les commerçants et les consommateurs à travers le monde. L’internaute francophone est certes peu réceptif aux messages en anglais, mais il y a de fâcheuses s exceptions…

Les périodes festives sont un terrain favorable aux cybercriminels! Rappelons que l’une des plus vastes épidémies de l’histoire de l’informatique était une ‘LoveLetter’ ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur