La Xbox 360 à l’assaut de la Chine. Pari risqué ?

Cloud

Microsoft devrait y lancer sa nouvelle console de jeu prochainement

La tentation est trop forte. La Chine, son milliard d’habitants et ses 120 millions d’internautes, ne laisse pas les géants du jeu vidéo indifférents. Après avoir longtemps émis des réserves, Microsoft a donc décidé de se lancer.

La firme devrait y commercialiser la Xbox 360, sa nouvelle console de jeux vidéo, dans les prochains mois, selon des sources proches du secteur citées par Reuters. La date de lancement dépend essentiellement de la décision des autorités chinoises qui contrôlent le contenu des jeux vidéo.

L’éditeur discuterait actuellement avec le gouvernement chinois, notamment les ministères de la Culture et de l’Information.

Microsoft s’est refusé à communiquer une date précise, mais quelques magasins dans les grandes villes chinoises comme Shanghai ont indiqué que la console pourrait être commercialisée vers la mi-février, ont indiqué des professionnels.

“Nous nous inscrivons dans une approche à long terme pour chaque marché et nous continuons d’évaluer les opportunités du marché chinois”, a déclaré Andres Vejarano, directeur régional marketing de la division Divertissement de Microsoft pour l’Asie et la Chine.

Mais la Chine est aussi l’empire du piratage, qu’il s’agisse de logiciels pour ordinateurs que de jeux. C’est la raison pour laquelle Microsoft et Nintendo se sont retenus jusqu’à présent de commercialiser leurs consoles sur le sol chinois.

Seule exception : Sony qui a attaqué le marché chinois fin 2003 avec sa PlayStation 2. Malgré l’importance du marché noir (un jeu piraté coûte dix fois moins qu’un jeu officiel), le géant nippon y maintient ses positions et se taille une part de marché royale. Mais l’arrivée de Microsoft risque de changer la donne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur