L’action Google montera-t-elle à 600 dollars ?

Cloud

Safa Rashtchy, analyste de Piper Jaffray, a placé son objectif de cours pour le titre Google à 600 dollars

Nous pensons que Google est une société icône qui, comme Microsoft ou eBay avant elle, a défini une industrie nouvelle et vitale“. Le rapport de Safa Rashtchy, analyste de Piper Jaffray, mise sur les nouvelles initiatives de Google, en particulier sur les réseaux publicitaires et Google Base, pour générer des revenus importants avant la fin de l’année 2006. Pourquoi dans ces conditions ne pas voir grand et réviser l’objectif de cours sur le titre, que la banque d’affaires avait fixé à 445 dollars, à 600 dollars ? Si le moteur de recherche se maintient sur sa lancée, l’analyste envisage le versement en 2007 d’un dividende de 11,91 dollars par action ! Une vision ambitieuse, reflet d’un excès d’optimisme ? Rien n’interdit que se maintienne le rythme de progression rapide du titre, pour ne pas dire son explosion. Sur l’année 2005, l’action Google a progressé de 117,81 %. Le modèle économique de Google séduit et l’avenir du secteur de la publicité en ligne s’annonce radieux. Sauf que ce modèle commence à dater et que le moteur tarde à le renouveler. Mais en revanche, il affiche une capacité d’innovation qui rappelle les débuts de Microsoft ou ceux de l’euphorie des débuts de l’Internet et du lancement de Yahoo! ou eBay. Certes, la prédiction de Safa Rashtchy est ambitieuse, mais Google dispose de ce potentiel. Sauf erreur de concurrence, augmentation soudaine du coût d’acquisition du trafic, chute des recherches en ligne, déclin de la marque ou détournement de partenaires… Beaucoup de ‘si’ qui ne semblent pas atteindre Google et ses actionnaires. C’est sans doute là qu’est le secret du moteur, avoir réuni une communauté fidèle qui croit quasi aveuglément en lui et affiche un optimisme indéfectible. Des adeptes sans faille du rêve américain et des nostalgiques ou exclus du modèle de fin de siècle de la start-up Internet qui porteront leur idole au firmament de la Bourse. L’action Google à 600 dollars, pourquoi pas ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur