L’armée française recrute avec Monster

Régulations

Engagez-vous qu’ils disaient…

Depuis qu’elle est professionnelle, l’armée française recrute massivement. Mais les campagnes de pub et les annonces à l’Anpe ne semblent pas répondre aux besoins du ministère de la Défense. Ce dernier a donc décidé de passer à la vitesse Web en s’associant à Monster.fr, le géant américain des offres d’emploi. On pourra se demander pourquoi l’armée ne s’est pas associée à une plate-forme d’emploi française…

Concrètement, Monster France lance un nouveau portail baptisé securite-defense.monster.fr. Il est destiné à mettre en relation les candidats civils s’intéressant aux carrières militaires et les services de recrutement de l’Armée. Outre des offres d’emplois, ils trouveront des informations thématiques, une alerte mail, un forum de discussion, des fiches métiers.

Il s’agit aussi de compléter les dispositifs de reconversion mis en place au profit des militaires en fin de carrière.

“Monster Sécurité Défense a pour objectif d’aider les militaires en cours de reconversion à trouver un emploi, leur permettant ainsi d’optimiser leurs perspectives de réinsertion. Par ailleurs, de nombreuses entreprises sont à la recherche de savoir-faire enseignés dans le milieu militaire : on estime à 50.000 le nombre d’emplois crées en 2006 dans le secteur de la sécurité. Pourtant, elles peinent à recruter laissant certains postes vacants.”, explique Patrick Pedersen, directeur des opérations de Monster France et Europe du Sud.

Rappelons que Monster est un habitué de la chose militaire puisque le groupe s’est emparé du portail US Military.com pour 39,5 millions de dollars il y a deux ans. Là encore, il s’agit de faciliter la reconversion des vétérans américains. 3 millions d’entre eux sont abonnés aux services du portail. Economiquement, Monster y trouve également son compte : Military.com a dégagé un bénéfice net de 7,5 millions de dollars en 2003.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur