Lastminute.com creuse ses pertes

Cloud

En cause: la hausse des coûts provoqués par ses récentes acquisitions en Europe

L’appétit gargantuesque de Lastminute.com, le spécialiste du voyage en ligne, a plombé ses comptes annuels. Les rachats de Online Travel en mars pour 103 millions de dollars et de First Option en janvier pour environ 15 millions de dollars ont provoqué le creusement de la perte du groupe.

Sa perte avant impôts au titre de l’exercice à la fin septembre s’établit à 77,2 millions de livres (143,5 millions de dollars), contre 47,7 millions au titre de l’exercice précédent. Avant charges exceptionnelles et amortissement de la survaleur, le bénéfice imposable annuel ressort à 4,6 millions de livres, contre 200.000 l’année précédente. Le montant total des transactions augmente à 992,3 millions, contre 552,4. Les résultats ont été accueillis très négativement en Bourse de Londres, où le titre plongeait de 13,15% à 104,24 pence ce mardi matin. Il était également affecté par l’annonce du départ du directeur financier, David Howell, au début de l’année prochaine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur