Le Canada ferme 4500 sites web victimes d'un canular

Sécurité

Un canular provoque la fermeture de plus de 4.500 sites au Canada. La manipulation des « Yes men » à l’occasion de Copenhague a dépassé les intentions des activistes.

Tabernacle ! Voilà ce qu’ont peut-être lâché certains responsables de sites web qui ont dû fermer sans raison apparente. Au Canada, certains sites officiels ont subi les conséquences du sommet de Copenhague mais surtout d’un canular.

En informatique un hoax est une fausse information qui circule sur le Web relayée par différentes sites ou réseau social. Une information qui a l’l’apparence et l’odeur du vrai mais qui s’avère être proprement inventée. C’est donc à la suite du sommet mondial sur le climat que deux sites, Enviro-canada.ca et Ec-gc.ca, ont pointé du doigt la politique du Canada en matière de protection environnementale.

Les deux sites relayaient alors l’information, issue de faux communiqués de presse, selon laquelle « le Canada avait décidé de réduire [ses] émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2020 et de 80% d’ici 2050 ».

Après enquête il se révèle alors que ces sites sont tenus par des Yes Men, des activistes connus sous les pseudonymes d’Andy Bichlbaum et de Mike Bonanno, deux leaders dont l’identité est en réalité Jacque Servin et Igor Vamos. Ces deux là se font fort depuis quelques années de s’introduire dans des conférences professionnelles et prennent la parole pour donner des discours souvent à contre-courant.

Toujours est-il que le gouvernement canadien a décidé de réagir en demandant à Serverloft, le FAI des sites concernés, de cesser ses activités. Résultat tous les autres domaines traitant la question environnementale ont aussi été mis à terre… A la suite du blocage de plusieurs groupes d’adresses IP ce sont ensuite pas moins de 4.500 sites Web qui ont été fermés par ricochet.

Faute d’une information qui reste à qualifier mais aussi du manque de communication entre gouvernement canadien et le FAI en question, la suite de cette affaire promet. En tout cas l’année débute par un beau cafouillage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur