Le CSA donne le feu vert à Orange cinéma séries

Cloud

Les organisations professionnelles restent très hostiles à ce nouvel entrant

A peine quelques heures avant le lancement de son nouveau bouquet de chaînes consacrées au cinéma et aux séries, Orange a trouvé un terrain d’entente avec le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel), a indiqué l’organisme dans un communiqué.

Le CSA a jugé l’opérateur capable de fournir suffisamment de garanties pour assurer la pérennité de l’industrie cinématographique française. Orange devra ainsi verser un montant minimum, fixé au préalable, pour l’acquisition de droits de diffusion d’œuvres françaises et européennes.

Ainsi, 3,12 euros pour les œuvres européennes et 2,64 euros pour les créations françaises seront ainsi compris dans chaque abonnement. Ces sommes ne pourront toutefois être prélevées que lorsqu’Orange aura atteint le nombre de 3 millions d’abonnés.

Dès la première année, Orange contribuera à la création d’œuvres de fiction françaises en versant 20% de ses droits d’acquisition pour les projets égaux ou inférieurs à 5,35 millions d’euros.

Ces mesures n’ont pourtant pas été à même d’apaiser les esprits. Les professionnels français du cinéma les jugent insuffisantes. Interrogée par l’AFP, Florence Gastaud, déléguée général de l’ARP (syndicat des auteurs, réalisateurs et des producteurs) estimait que les conditions dont bénéficie l’opérateur devaient être accompagnées “d’un pourcentage sur tous les abonnements triple play d’Orange, et ce dès le 13 novembre“.

Le syndicat réclame également le versement d’ “un pourcentage [du] budget programme” d’Orange, et ce, avant que le minimum proposé par le CSA soit garanti. En somme, les professionnels du cinéma souhaitent voir l’opérateur endosser un rôle qu’il se refuse pour le moment à jouer : celui d’acteur de premier plan dans l’industrie du cinéma.

Le CSA a poussé Orange et les organisations professionnelles du cinéma à négocier avant le 30 novembre. En cas d’accord, les conditions consentis à Orange pourraient être modifiées.

Au mois de juillet dernier Orange lançait déjà une offre de chaînes diffusées par satellite, un service proposé seulement quelques mois après la chaîne sportive d’Orange, ‘ Orange Foot ‘. Petit à petit, Orange constitue une offre TV en bonne et due forme, à l’image de CanalSat. Normal donc qu’il doive s’acquitter des mêmes règles que son concurrent.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur