Le marché du stockage sur disque progresse fortement… sauf en Europe

RéseauxStockage

Avec une progression de 16 % au troisième trimestre, le marché du stockage externe sur disque affiche une progression supérieure à celle de 2008.

Le marché mondial du stockage sur disque (ECB pour External Controller-Based Disk Storage, hors logiciels et infrastructure) poursuit sa croissance au troisième trimestre 2010, même si la progression de 16 % à plus de 4,6 milliards de dollars de revenus par rapport à la même période 2009 ralentit par rapport aux 21 % du second trimestre, selon les récents chiffres de l’analyste Gartner. Un retour à la croissance certain après la décevante année 2009 mais également en progression par rapport à 2008, année de référence avant-crise. Sur le trimestre, 2010 affiche une hausse de 8,4 % par rapport aux 4,3 milliards de dollars de 2008.

Sans grande originalité, le marché de l’ECB profite de la montée en puissance de la virtualisation des serveurs, de la reprise des déploiements des postes de travail, des nouvelles générations de solutions de sauvegarde et récupération et, plus globalement, des projets d’archivages. Nouvelles solutions qui simplifient la gestion des opérations de sauvegarde et réduisent les coûts opérationnels et, du coup, améliore le taux de satisfaction dans le cadre des accords de qualité de service (SLA). Au troisième trimestre 2010, le nombre de téraoctets consommés a augmenté de 60,4 % alors que le prix du To a baissé de 28 % sur la période par rapport à 2009.

Amérique du Nord, du Sud, Japon, Asie/Pacifique… Toutes les régions du globe profitent de cette reprise avec des progressions à deux chiffres (entre 43,4 % pour l’Amérique latine et 17,2 % pour l’Amérique du Nord) à l’exception de l’Europe et son bassin méditerranéen (zone EMEA) « qui souffre d’importantes difficultés économiques », souligne l’analyste. Difficile de ne pas le remarquer, en effet.

Les trois premières places du marché restent occupées par EMC, IBM et NetApp avec 1,33 milliard, 597 millions et 529 millions de dollars de chiffres d’affaires respectivement. Encore une fois, NetApp affiche l’une des meilleures progression annuelle. Avec 54,3 % de hausse, il n’y a guère que Fujitsu qui fait mieux (+56,6 %) mais très en retrait en termes de résultats : avec près de 126 millions de dollars, le constructeur japonais se classe en 7e position derrière Hitachi DS (384 millions, +9 %), Dell (389 millions, +14 %) et HP, en petite forme à 445,7 millions (+4,1 %). Oracle (Sun Microsystems) ferme la marche à 95 millions de dollars. C’est le seul constructeur à régresser et pas qu’un peu : -36,3 %. Larry Ellison semble avoir du mal à convaincre le marché de la pertinence des solutions matérielles-logicielles packagées maison.

Le stockage en réseau NAS (network attached storage) est l’un des secteurs les plus porteurs de l’industrie. Il affiche une progression de plus de 42 % sur le trimestre. La modularité que cette architecture de stockage propose séduit les entreprises qui, sans surprise, délaisse les solutions de stockage monolithique. Un secteur qui, du coup, chute de 24,5 %. HP et sa gamme EVA s’inscrit parmi les premières victimes de cette tendance. Et si la gamme EqualLogic de Dell trouve son marché (près de 48 % de hausse), le constructeur texan « n’a pas amélioré sa position sur le marché en raison de la baisse continue des produits Dell/EMC co-brandés », estime le Gartner.

Les principaux acteurs du marché du stockage externe sur disque au 3e trimestre 2010
Les principaux acteurs du marché du stockage externe sur disque au 3e trimestre 2010

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur