Le méga-projet informatique des Hôpitaux de Paris remporté par le consortium Agfa

Cloud

Le belge est associé à Capgemini, Hewlett-Packard et Oracle

C’est un projet titanesque. Le développement et la mise en place du ‘système d’information patient’ pour l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris) a pour objectif de créer un dossier médical unique permettant de centraliser les identités, les prescriptions et les résultats d’examens des patients des 38 hôpitaux de l’institution.

Il faudra en théorie cinq ans pour mener à bien ce projet qui concernera 72.000 utilisateurs répartis sur 43 sites. Montant de l’opération : 100 millions d’euros. C’est le plus gros et le plus complexe contrat d’informatique hospitalière jamais passé dans l’Hexagone.

Pour mener à bien ce contrat, un appel d’offres a été lancé en 2005 (!). Selon les Echos, c’est le consortium mené par Agfa et composé de Capgemini, Hewlett-Packard et Oracle qui emporte le lot. Il devance Atos Origin et sa solution Open Source (Cristal-net adopté par 40 hôpitaux dans le monde) pourtant moins chère et l’éditeur américain de logiciels médicaux Cerner associé au géant IBM.

Rappelons qu’en 2007, le projet avait été initialement confié à Thales, General Electric et Medasys. Mais le contrat a été dénoncé “en raison des difficultés du consortium à concrétiser sa proposition”, selon l’institution. Du coup, l’AP-HP a du formulé un second appel d’offres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur