Le meilleur ami de l’homme peut enfin lui ‘téléphoner’ !

Régulations

En Corée du Sud, les amoureux des chiens peuvent dialoguer au téléphone avec leurs animaux de compagnies préférés. L’opérateur télécoms sud-coréen KTF vient de lancer un service pour téléphone portable qui interprète les aboiements d’un chien et les “traduit” en langage humain et inversement

Décidément, les sud-coréens ont un train d’avance en matière de téléphonie mobile? Ce service, qui frise le grand n’importe quoi, repose sur un logiciel d’analyse des émotions du chien, selon son espèce, son genre, son nom et autres détails intimes.

Ensuite, il suffit à l’utilisateur d’enregistrer le son du chien pendant dix secondes et le résultat de la traduction arrive sous la forme d’un texto. Par exemple : “je t’aime”, “triste”, “en colère”, peut-on lire sur le site Web de KTF. En cas de “bug” on peut imaginer le résultat : “Allô oui, c’est ouaf ! tu peux rentrer à la ouaf, je n’ai plus de ouaf dans ma gamelle?” L’opérateur précise dans son communiqué que ce service est basé :“sur l’analyse de sons de 55 races canines. Il divise le ‘parler chien’ en six catégories émotionnelles comme le bonheur, la tristesse et la menace.” “C’est vraiment amusant et je pense que mon affection pour ma chienne gagne en profondeur maintenant que je comprends ce qu’elle me dit”, explique très sérieusement à Reuters Kim Joung-jin, une employée de bureau de 25 ans qui dit utiliser fréquemment le service. Le service coûte 1.000 wons (0,81 euro) pour télécharger le programme initial, plus 200 wons (0,16 euro) par analyse de son de chien et 1.000 wons par traduction en langage canin. C’est que l’on appelle avoir du flair. (source : http://www.ktf.com/eng/main.jsp)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur