Le pape invente le réseau… vertical

Régulations

Le pèlerin devient interactif : l’église catholique met sur pied un réseau social. Mais entend garder la maîtrise

Le pape a zéro amis sur Facebook. Il n’y est pas. A l’occasion des journées mondiales de la jeunesse, qui se déroulent à Sydney du 15 au 20 juillet, l’église a préféré mettre sur pied son propre réseau social, www.Xt3.com . A sa façon.

“Nous avons voulu que la journée mondiale pour la jeunesse soit une expérience unique, qui utilise les nouveaux moyens de communication employés par les jeunes hyper-technologiques d’aujourd’hui” explique l’évêque Anthony Fisher, coordinateur de l’évènement, sur le site qui lui est consacré, http://www.wyd2008.org/ .

Et, de fait, toute la panoplie des outils du XXIe siècle est déployée. Au programme, donc, SMS quotidien du pape, murs digitaux sur lesquels les pèlerins pourront inscrire leurs prières, centres interactifs avec connexion Wi-Fi, studios d’enregistrement, avec possibilité d’envoyer des messages avec photos et musiques commémoratives.

Communauté contrôlée

Depuis février dernier, plus de 2.000 utilisateurs se sont déjà inscrits sur le site www.Xt3.com . “Le pape avait confié aux jeunes la mission de porter le message du Christ dans le monde du troisième millénaire. Nous espérons que les utilisateurs continuent à se connecter même après la journée mondiale de la jeunesse, pour approfondir les rencontres et continuer à discuter de ce que signifie être un jeune qui a la foi” ajoute Anthony Fisher.

Concrètement, les utilisateurs auront la possibilité de créer des groupes de discussion sur des sujets d’actualité, de créer des liens vers d’autres sites internet, comme ceux des paroisses, et d’organiser des activités, notamment dans le domaine de la justice sociale.

Bref, ce sera un moyen pour les instances de l’église et les divers groupes de partager des ressources et de s’entraider, expliquent les organisateurs. Mais comment exploiter l’horizontalité du réseau sans renoncer au rôle de guide de l’Eglise ? Tout simplement, un groupe de modérateurs veillera à ce que les ouailles ne s’égarent pas hors des sujets autorisés. “Porter le message du Christ“, oui, mais sous contrôle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur