Le patron de T-Systems, un ex-Siemens, doit démissionner

Régulations

Lothar Pauly est rattrapé par son passé chez Siemens, où un scandale pour
corruption a éclaté

La crise gronde chez T-Systems, filiale de Deutsche Telekom. L’opérateur historique allemand n’avait pas besoin de ça : il doit déjà faire face à un conflit social sans précédent.

On apprend en effet que son président, Lothar Pauly a été remercié séance tenante par sa maison mère. Raison officielle : les mauvais résultats de la division services aux entreprises. Raison officieuse : le patron paie son passé trouble chez Siemens.

Le géant allemand est en effet frappé depuis plusieurs mois par un scandale pour corruption, ayant entraîné le départ de ses dirigeants. Lothar Pauly était responsable de la branche télécommunications chez Siemens, celle où la plupart des fraudes ont été commises.

A ce titre, il n’aurait pas pu ignorer le système de caisses noires mises en place, explique la presse allemande citée par la Tribune.

Deutsche Telekom a donc préféré prendre les devants en se séparant de Lothar Pauly avant que le scandale Siemens ne rejaillisse sur T-Systems.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur