Le processeur chinois Godson 3 sera disponible en version 16 cœurs

Cloud

Le Godson 3c sera un processeur MIPS64 comprenant 16 cœurs. Un monstre de puissance de conception 100 % chinoise.

Prenez d’un côté l’architecture MIPS, qui a fait le succès de SGI dans le monde des stations de travail, et de l’autre un puissant pays, la Chine, qui souhaite se démarquer en terme de technologies. Le résultat de ce couple inattendu est le processeur Godson, aussi connu sous le nom de Loongson.

Le Godson 2 s’est taillé un joli succès dans le domaine des ultraportables ‘hyper économiques’ (deux exemples de produits se trouvent ici et ici ). Sa puissance limitée et sa non-compatibilité avec Windows restent toutefois un frein à son adoption à plus large échelle.

Avec le Godson 3, tout ceci devrait changer : cette puce proposera quatre cœurs cadencés à 1 GHz, compatibles avec le jeu d’instructions MIPS64. Elle pourra également convertir à la volée les instructions x86 et donc concurrencer les composants d’Intel et d’AMD. Le tout est gravé en 65 nm, propose 4 Mo de mémoire cache de second niveau et ne consomme que 10 W.

Lors de la présentation du supercalculateur pétaflopique chinois Dawning 6000, il était fait mention d’un Godson 3 pourvu à la fois de quatre cœurs classiques, mais aussi de quatre unités dédiées spécifiquement aux traitements mathématiques. Le tout proposerait une consommation d’environ 20 W.

Aujourd’hui, nous apprenons qu’une ultime incarnation du Godson 3 sera livrée. Elle comprendra 16 cœurs ( comme nous l’avions prédit ). La puce sera gravée en 32 nm et comprendra 8 Mo de mémoire cache de second niveau. Nous devons ces nouvelles informations à nos confrères d’EE Times et de Tom’s Hardware.

Avec ses 16 cœurs, le Godson 3c n’aura pas à rougir de la concurrence des concepteurs de puces américains. Son seul défaut restera sa fréquence de fonctionnement assez faible, un élément pénalisant dans le monde desktop, où les applications n’exploitent souvent qu’un seul cœur. Toutefois, dans le monde serveur, ce handicap disparaitra totalement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur