Le processeur MIPS revient… par la petite porte

Cloud

Dédiés à l’électronique embarquée, les Alchemy Au1300 sont suffisamment puissants pour équiper des ‘netbooks’ ou ‘nettops’

RMI Corporation propose de nouveaux processeurs Alchemy, spécialement adaptés aux terminaux mobiles. Les Alchemy Au1300 sont construits autour d’un cœur RISC MIPS 32 bits, une architecture qui avait fait le succès des stations de travail SGI.

Ils intègrent ici tous les périphériques nécessaires pour prendre place dans des GPS, des cadres photo numériques, des lecteurs multimédias portables, ou même des clients légers ou des netbooks. Nous y retrouvons, dans le désordre, des contrôleurs DDR2 PC2-5300 (à 667 MHz), Ethernet à 10/100 Mb/s, USB 2.0, LCD (résolution maximale de 1920 x 1200 points), AC97 (pour le son), IDE et SD (pour le stockage), etc.

L’Alchemy Au1340 est cadencé à 667 MHz et peut décoder des vidéos d’une résolution de 720 x 480 points, alors que l’Au1370 est cadencé à 800 MHz et pourra supporter la haute définition en 720p (1280 x 720 points). Divers formats sont supportés : Mpeg1, Mpeg2, DivX, H.264 et VC-1.

Les Au1350 et Au1380 sont identiques aux Au1340 et Au1370, mais ils proposent un module d’accélération 3D (un GPU ARM Mali) compatible avec l’Open GL ES 2.0 et une unité de chiffrement matérielle en AES 128 bits. La compagnie promet de futurs modèles, cadencés à 1 GHz. Notez enfin que les Au1370 et Au1380 ne consomment qu’un demi-watt à 800 MHz, une jolie performance.

Les Alchemy Au1300 fonctionnent sous Linux 2.6 ou Windows CE 6.0.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur