Le Raspberry Pi au secours de la protection de la vie privée

Poste de travailSécurité
Raspberry Pi

Un nouveau projet signé Adafruit allie le Raspberry Pi au réseau d’anonymisation Tor. Une idée bienvenue dans le contexte actuel de l’affaire PRISM.

Le programme PRISM de surveillance d’Internet ne cesse de faire parler de lui. Au point où l’on peut légitimement se demander si les États-Unis, à l’origine de cette initiative, ne marchent pas sur la tête (voir à ce propos notre tribune, « Il y a quelque chose de pourri… en Amérique ! »).

C’est dans ce contexte chargé qu’Adafruit propose une appliance clé en main d’anonymisation du surf web (merci à Gizmodo.fr d’avoir relevé cette information). Onion Pi se base sur une carte mère Raspberry Pi.

Cette dernière se connecte en Ethernet à un réseau existant, fait passer le trafic par un outil d’anonymisation utilisant le réseau mondial Tor, puis le relaie en Wifi. Tout ordinateur se connectant au réseau sans fil ainsi créé bénéficiera d’un bon niveau de protection.

Un kit à monter soit même

Adafruit propose un tutoriel complet expliquant comment mettre en place cette passerelle d’anonymisation. Vous le retrouverez ici. Si vous disposez des pièces requises, vous pourrez donc créer votre propre Onion Pi, sans bourse délier.

Dans le cas contraire, la société propose des kits à 89,95 dollars et 94,95 dollars, comprenant tout le nécessaire. C’est moins que la somme de chacun des composants demandés. Et Adafruit reverse même une partie des bénéfices au projet Tor ! Une bonne affaire donc…

Onion Pi


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous le Raspberry Pi ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur