Le réseau de RIM (BlackBerry) mis hors service ce 11 février

Réseaux

L’infrastructure réseau du constructeur canadien a flanché pour une raison inconnue, impactant  tous les opérateurs mobiles d’Amérique de Nord ou presque

Ce lundi 11 février après midi, une large partie du réseau de messagerie des BlackBerry est tombé.

RIM (Research In Motion) n’a pu que déclarer aux opérateurs, dont AT&T, que le problème provenait de son infrastructure réseau et qu’il a impacté tous les opérateurs mobiles en Amérique du Nord (Canada et Etats-Unis).

Ce n’est pas la première fois. En avril 2007, une panne avait privé des millions d’utilisateurs de l’accès à leur messagerie.

L’incident a été signalé par le constructeur/opérateur de service vers 15h20 , heure de New York (21h20 à Paris), Il aurait touché environ 50% de ses clients d’Amérique du Nord.

Dans sa déclaration aux opérateurs, RIM a admis que les causes de la panne n’avaient pas [encore] été déterminées.

L’incident du printemps 2007, semble-t-il identique, avait été dû à une mise à jour logicielle au sein de son datacenter, mise à jour qui n’avait pas été suffisamment testée.

Le constructeur avait, à l’époque, admis également que son système de sauvegarde des données n’avait pas fonctionné correctement -ce qui n’avait pas manqué de soulever quelques inquiétudes parmi les clients et les institutionnels qui s’interrogeaient sur la capacité du constructeur à faire face à une croissance spectaculaire de son portefeuille clients.

( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur