Le retour de la marque Commodore?

Régulations

Marque mythique de l’informatique, Commodore pourrait renaître en Californie grâce à la vague des baladeurs numériques

Nostalgie? le Commodore 64, mythique ordinateur personnel qui laisse un souvenir intact à tous ceux qui l’ont possédé, est apparu en 1982. Mais emporté par la vague PC, malgré la sortie de l’étonnant et puissant Amiga, c’est la banqueroute qui attendit Commodore International, en 1994.

La marque sera alors rachetée par le néerlandais Tulip Computers, un autre acteur de l’informatique qui fit forte impression voici quelques années, avant de devenir plus anecdotique. Ce dernier terme correspond d’ailleurs assez bien au devenir de Commodore. Très prisé en Allemagne, où demeure une forte et active communauté d’amateurs, Commodore a subsisté en se tournant vers les lecteurs média numériques, après une tentative ratée dans les PC. Aujourd’hui, Commodore pourrait retrouver une jeunesse après la cession par Tulip Computers de la marque et de ses produits au groupe californien Yeahronimo Media Ventures, un distributeur de musique numérique, pour 32,6 millions de dollars. Les liens entre Commodore et Yeahronimo ne sont pas récents: cet américain est le distributeur des produits de la marque européenne outre Atlantique. Mais Yeahronimo a d’autres ambitions pour Commodore. Le groupe est spécialisé dans la distribution de médias digitaux vers les clients internautes, et compte de nombreux labels américains parmi ses partenaires. Le groupe cherche donc à adopter un modèle économique proche de celui d’Apple pour la musique en ligne avec iTunes et iPod. Schéma simple, les partenaires de Yeahronimo pour la distribution de la musique et des médias en ligne, et des périphériques de type baladeur numérique sous la marque Commodore. Et un retour aux PC ? Ce n’est qu’une éventualité vu l’absence de rentabilité sur ces produits. En revanche, le Commodore 64 pourrait renaître de ses cendres sous une forme originale, celle des consoles minimalistes livrées avec des jeux intégrés, comme la récente console Atari distribuée comme une simple manette à connecter à un téléviseur. Avec la gigantesque bibliothèque de jeux du C64 dont Commodore reste en partie propriétaire, les nostalgiques vont attendre avec impatience la sortie d’un tel produit. Mais aucune date n’a encore été fixée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur