Le salaire IT moyen franchit les 100 000 dollars par an dans la Silicon Valley

Régulations

Dans la Silicon Valley, le salaire moyen des spécialistes IT était d’environ 100 000 dollars (76 880 euros) en 2011, selon Dice Holdings Inc. En France, l’APEC estime « la rémunération médiane de la fonction direction informatique » à 50 000 euros bruts par an.

Le salaire moyen des programmeurs, ingénieurs et autres spécialistes de l’IT installés dans la Silicon Valley aurait augmenté de 5,4 % sur un an pour atteindre les 104 195 dollars (80 142 euros) par collaborateur l’an dernier, selon la société américaine Dice Holdings Inc. C’est la première fois, depuis le lancement en 2001 du sondage “Dice” sur les salaires, que ce niveau de rémunération est franchi.

La situation est plus contrastée sur l’ensemble du territoire américain, où le salaire annuel moyen des professionnels des technologies de l’information est estimé à 81 237 dollars (62 497 euros), un montant en progression de 2 % entre 2010 et 2011. Les sociétés du web, comme Facebook, Zynga et Twitter, sont les principaux moteurs de cette croissance.

En France, la rémunération médiane de l’emploi informatique varie de 36 000 à 50 000 euros par an à l’embauche

D’après l’Association pour l’emploi des cadres (APEC), « la rémunération médiane de la fonction informatique » à l’embauche est estimée, en France, à 36 000 euros bruts par an sur le segment de la maintenance ; 40 000 euros dans le domaine de l’administration systèmes et réseaux ; 43 000 euros en ce qui concerne la maîtrise d’ouvrage et, enfin, à 50 000 euros pour la direction informatique. Cependant, 80 % des salaires proposés dans la fonction direction informatique se situent « dans une large fourchette allant de 35 000 à 75 000 euros », observe l’APEC.

Les offres nationales émanent principalement du secteur des services, en particulier des grandes SSII françaises (Atos, Capgemini, GFI, Steria, etc.). Par ailleurs, la région Île-de-France concentre les deux tiers des opportunités publiées par l’APEC et les salaires y sont globalement plus élevés qu’en province.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur