Le Shanghai d’AMD intégré aux stations de travail de HP

Cloud

Largué par Intel, AMD dispose avec HP d’une puissante tête de pont pour imposer son modèle 45 nm

Advanced Micro Devices (AMD) doit afficher un fier sourire. Hewlett Packard (HP), premier fabricant mondial de PC a décidé d’intégrer son processeur Opteron quadri-cœurs, le “Shanghai“, à ses stations de travail HP xw9400.

Le nouveau chip d’AMD lui permet d’arborer finesse de gravure (45nm) et économie d’énergie, certains éléments étant mise veille en cas de non-utilisation. Le processeur, conçu pour être compatible avec les technologies de virtualisation, affiche une cadence comprise entre 2,3 et 2,7 GHz. La mémoire cache, de niveau 3, passe à 6 Mo.

Les nouvelles stations de production HP xw9400, disponibles en ligne et en magasins, sont vendues à partir de 2.400 euros, hors taxe. “Avec ce nouveau processeur, HP repousse une fois encore les limites des performances tout en maintenant de faibles niveaux de consommation d’énergie.”, commente Charles Snyman, VP et directeur général de la division Systèmes Personnels Professionnels pour HP EMEA.

Le lancement de sa puce quad-core pourrait permettre à AMD de retrouver un second souffle. Rappelons que le processeur, disponible depuis le début du mois de novembre, constituait le va-tout d’un fabricant largement distancé par son principal adversaire, Intel.

Bloqué pendant de longs mois à une architecture de 65 nm, atteinte sur son processeur “Barcelona”, AMD avait également dû faire face à un bogue constaté sur ce même processeur. Un succès de l’Opteron devrait pouvoir effacer le revers essuyé par AMD à cette occasion.

Selon des chiffres d’IDC, Intel dispose d’une part de marché de 41% dans le domaine des stations de travail. La part de marché d’AMD, en 2007, dépassait à peine 11% dans ce même secteur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur