Le site de la SNCF veut mettre fin à la polémique

Sécurité

Pointé du doigt par le Canard enchaîné ce mercredi, le site de réservation en ligne réagit. Sans pour autant démentir les critiques, la direction informe qu’aucune faille n’a encore été exploitée

Ce mercredi, le Canard enchaîné révélait une note interne de la SNCF soulignant le manque de fiabilité de ses infrastructures informatiques. Suite à un audit interne, les experts de la société se seraient rendu compte d’un manque patent de fiabilité concernant la conservation des fichiers clients.

Selon les experts cités, en l’état actuel “les infrastructures de la SNCF n’offrent pas de service assurant la confidentialité des échanges et des stockages “. Ils ont alors imaginé sept scénarios catastrophes, “depuis la panne sèche du système durant plusieurs heures jusqu’à la fraude massive en passant par la diffusion d’informations erronées auprès du client“. De même, des incidents se seraient fait jour tels que des attaques sur les serveurs. Des données personnelles auraient alors été touchées…

Aussitôt lu, la SNCF a préparé sa réponse. Dans un communiqué, la société explique que son site de réservation voyages-sncf.com est “sans risques pour les utilisateurs“. Le site ne comporterait donc pas d’atteintes à la sécurité des paiements ou à l’identité des clients.

Difficile donc de savoir ce qui se rapproche le plus de la réalité entre note interne et communication de l’Etat-major de la société. Néanmoins, à ce jour aucune faille n’a encore été révélée sur le système de paiement ATOS utilisé par le site. Lieu où habituellement seraient effectuées environ 100.000 transactions par jour.

Simple alerte ou véritable question de fond, la SNCF a fait savoir qu’elle souhaitait néanmoins “se doter dans les prochaines années d’un outil de sécurité informatique plus sûr“… CQFD


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur