Le trafic Cloud va quadrupler d’ici 2020

CloudDatacentersIAASPAAS

Selon Cisco, les datacenters traiteront 1,2 zettaoctets de trafic IP chaque mois en 2020. Avec une montée en puissance du Cloud public.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

cisco-gci-cloud-tradiLes chiffres sont tellement grands qu’on en perd la mesure. Selon le récent « Cisco Global Cloud Index » (GCI), le trafic IP annuel atteindra 14,1 zettaoctets (Zo) en 2020. L’équivalent de 14 100 milliards de Go. Ramenée au mois, la consommation des données IP qui transiteront dans les datacenters s’élèvera à 1,2 Zo sur la planète. Près de quatre fois plus que les 0,321 Zo (ou 321 exaoctets) consommés mensuellement en 2015. Soit l’équivalent de 30% de croissance annuelle en moyenne sur 5 ans. Encore faut-il y ajouter près de 8% de trafic non issu de données IP qui transitera dans les centres de calcul pour un total de 15,1 Zo attendus à la fin de la décennie.

Au centre de cette croissance, la montée en puissance des usages grand public des services Cloud. Le taux des « workloads » occupés par la demande des consommateurs passera de 21% en 2015 à 28% en 2020. Les besoins des entreprises resteront évidemment largement majoritaires mais descendront d’un cran à 72% contre 79% cinq ans plus tôt. Les applicatifs entre les deux catégories d’usages sont par ailleurs très différents : alors que le segment grand public se concentrera sur la consommation de vidéo (34% de ses workloads) et les réseaux sociaux (24%), les capacités de calcul (29% des workloads) et de collaboration (24%) composeront les principaux services Cloud consommés par le segment professionnel en 2020.

Mais ce sont les services autour de l’Internet des objets (IoT) et les bases de données/analytique qui enregistreront la plus forte progression à raison de 22% de hausse par an. Des services soutenus par l’adoption des technologies de virtualisation du réseau SDN/NFV par lesquelles transitera 44% du trafic IP en 2020 soit quasiment le double des 23% cinq ans plus tôt.

Cloud public et hyperscale en hausse

cisco-gci-sipaasLe GCI de Cisco prévoit aussi que le modèle Saas (Software as a Service) pèsera de plus en plus dans les datacenters. Les services à la demande occuperont 74% des charges de calcul en 2020 contre 65% en 2015. Aux dépens de l’Iaas (Infrastructure as a service) qui tombera à 17% contre 26% précédemment. Les besoins de PaaS (Platform as a service) resteront stables (8% en 2020 contre 9% en 2015). Rappelons néanmoins qu’il s’agit là de proportions sur un volume de consommation en hausse. Tous les modèles d’usages Cloud sont donc amenés à progresser dans l’absolu.

Enfin, selon Cisco, le Cloud public explosera en servant 68% de l’ensemble des workloads dans 4 ans contre 49% l’an passé.  Ces calculs seront exécutés par 485 datacenters « hyperscale » en 2020. Un bond massif des centres surdimensionnés alors que Cisco en dénombraient 259 en 2015. Ces « grands » datacenters hébergeront 47% de l’ensemble des serveurs des centres de calcul. Logiquement, les calculs issus des Cloud privés tomberont à 32% contre 51% précédemment.


Lire également
Le trafic IP des entreprises va doubler entre 2015 et 2020
Le « No Cloud » devrait s’éteindre en 2020
Etude : L’adoption du Cloud confrontée à une crise de croissance

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur