Learnivore accompagne les développeurs Ruby, Rails et iPhone

Logiciels

Nouveau venu dans le monde des agrégateurs de contenu, Learnivore adresse le marché des développeurs Ruby, Rails et iPhone. Entretien exclusif avec Thibaut Barrère, le créateur du site.

Aujourd’hui la communauté des développeurs se partage entre de multiples technologies. Quelques-unes ont toutefois le vent en poupe : Ruby et Rails, dont la modernité et le côté structuré attirent de nombreux spécialistes, et l’iPhone, qui est devenu un smartphone très populaire chez les développeurs.

Thibaut Barrère a eu l’idée de rassembler des tutoriels vidéo concernant ces trois domaines, au travers de l’agrégateur de contenu Learnivore. « Il permet de faciliter l’apprentissage des développeurs… et le mien, car je suis développeur au quotidien », précise-t-il.

« L’an dernier, je cherchais desscreencastspour Ruby et Rails. Le site Learnivore s’est alors mis en place naturellement. Il a démarré en indexant lesscreencastsles plus intéressants, en provenance de gros sites (Pragmatic Programmers, PeepCode, RailsCasts,etc.), puis il s’est intéressé graduellement aux tutoriels proposés par des sites moins connus. »

Learnivore se différencie d’offres comme Rubytu.be. Tout d’abord, il classe les articles par date de publication sur le site d’origine et non pas par date d’ajout au sein de l’agrégateur. C’est un gage de « fraîcheur » qui permet de gagner en pertinence. De plus, il est aisé de dissocier le contenu gratuit du payant et de sélectionner les articles par sujet ou par site d’origine.

« Learnivore a été lancé officiellement il y a environ trois semaines. L’accueil est plutôt bon, en particulier au sein de la communauté Ruby. Le suivi peut s’effectuer au travers d’un flux RSS ou de Twitter. Cette dernière fonction – peu intrusive – est particulièrement appréciée par les développeurs. »

Un marché en mutation rapide

Nous pouvons nous demander pourquoi Thibaut Barrère a choisi de se focaliser sur ces trois technologies. « Les développeurs Ruby et Rails sont souvent attirés par l’iPhone. De plus, la plupart des applications de l’iPhone comprennent une composante web. » Visiblement, Ruby, Rails et iPhone sont un trio populaire chez les développeurs se trouvant en (légère) avance de phase.

Qu’en est-il du marché des développeurs ? « Les programmeurs deviennent de plus en plus polyglottes : ils travaillent souvent sur une plate-forme statique comme Java ou .NET, tout en n’hésitant pas à utiliser d’autres langages comme Python et Ruby. Ce mouvement est accentué par la présence d’adaptations de ces langages conçues spécifiquement pour Java (Jython, JRuby) et .NET (IronPython, IronRuby). »

Learnivore adressera-t-il aussi les plates-formes statiques dans le futur ? « Je reste un gros utilisateur de .NET, nous confie Thibaut Barrère. Dans ce domaine, une offre d’agrégateurs existe déjà et se montre plutôt cohérente. Je suis toutefois en pourparlers avec des éditeurs qui vont publier desscreencastsliés au monde .NET et à d’autres sujets plus généralistes. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur