L’Education nationale mise sur Microsoft

Régulations

L’éditeur fournira “à prix cassés” des logiciels pour les écoles, les lycées… Mais il ne sera pas le seul

Microsoft vient de signer un joli coup dans le marché des administrations, secteur où la lutte contre Linux s’intensifie de jour en jour. L’éditeur de Redmond vient en effet de signer un accord sur deux ans avec le ministère de l’Education nationale et de la Recherche.

Cet accord-cadre prévoit notamment que Microsoft vende ses logiciels 46 euros (au lieu de 300) à l’Education nationale et 3,6 euros pour les établissement situés en zones d’éducation prioritaire (ZEP). Un programme spécifique pour les handicapés est également prévu. “Les établissements qui veulent s’équiper auront connaissance de cette offre et pourront y souscrire mais leur choix est libre, d’autres propositions peuvent être intéressantes” puisque le ministère a aussi des accord avec IBM, Apple ou Intel, a expliqué à l’AFP Benoît Sillard, délégué aux usages d’Internet et chargé des technologies de l’information et de la communication. Les administrations deviennent un marché clé pour les éditeurs comme Microsoft. La firme vient d’ailleurs de créer une division dédiée à ce secteur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur