Les engagements ‘politiques’ du nouveau patron d’HP

Régulations

A peine nommé à la tête d’HP, Mark Hurd dans son premier discours très ‘politique’ se veut rassurant? pour les actionnaires !

La nomination de Mark Hurd à la tête de Hewlett Packard soulève de nombreuses interrogations sur l’avenir du groupe. Après la fusion très critiquée avec Compaq, menée par Carly Fiorina puis débarquée par le conseil d’administration en désaccord, la question qui domine porte sur d’éventuelles scissions au sein du groupe ?

Interrogé sur ce point par CNBC, Mark Hurd a répondu : “Je pense que cette question est déplacée, pour être honnête. Je pense que la vraie question est de savoir quelles sont les opportunités pour cette entreprise de réaliser des performances” Une réponse plutôt politique, qui met fin aux spéculations dans l’immédiat, mais pas à un éventuel revirement stratégique ultérieur, avec l’émiettement des activités du groupe les moins rentables ! Discours de stratège, Mark Hurd affiche sa profession de foi. “Ceux qui me connaissent savent ce en quoi je crois. Je vais vous redonner les principes avec lesquels je vis. Je crois, et les entreprises high-tech vivent aussi avec ces principes, dans leurs capacités à créer de la valeur, à tirer l’innovation et à résoudre les problèmes pour leurs clients“. Se voulant pragmatique, il affirme en complément “Aussi ma première tâche sera-t-elle de comprendre ce groupe, quelles sont ces opportunités et comment nous pouvons améliorer les performances“. Augmenter la valeur d’HP en améliorant les performances ! Le premier discours de Mark Hurd a au moins un mérite, celui de s’adresser aux actionnaires du groupe? Et de rester ouvert à toutes les opportunités. Une manière de rassurer sans vraiment répondre ! Mais la nomination du nouveau patron d’HP est plus que récente, et il faut lui accorder le bénéfice du doute et lui laisser le temps d’appréhender un dossier délicat. Si les activités d’impression et d’imagerie numérique restent le moteur de croissance du groupe, HP a perdu la place de premier fabricant mondial de PC, au profit de Dell ! Le conseil d’administration de HP aurait-il cependant donné des directions au premier mandat du nouveau p-dg ? “Il n’y a pas eu de conditions préalables avec le conseil d’administration sur ce que je devais faire ou ne pas faire“. Avec un discours aussi consensuel, les premiers actes de Mark Hurd seront observés à la loupe !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur