Les éruptions solaires menacent-elles nos communications?

Régulations

Une gigantesque tempête géomagnétique a suivi une éruption solaire, et interféré sur les communications aériennes haute fréquence. Mais rien de grave selon la NASA !

Notre soleil a connu une éruption géante de gaz, une ‘éjection massive corollaire’, qui a projeté une gigantesque tempête géomagnétique qui a frappé la terre ce vendredi 24 octobre, suffisante pour interférer sur les communications aériennes à haute fréquence.

Plusieurs systèmes de communication avancées ont été touchés par l’orage magnétique, l’un des plus sévères que la Terre ait connu ces dernières années. Pas de menace importante, mais des interférences sur les communications aériennes et radio, en particulier sur des avions en vol, les satellites et une expédition sur l’Everest. Les experts, au fait de la menace de ces orages magnétiques, relativement courants mais à des degrés moindre, n’ont pas su anticiper la menace sur les communications par réseau. Selon la NASA, le cycle de ces orages, propulsés à plus de 2 millions de miles à l’heure, serait de 11 ans. Mais celui-ci est exceptionnel, qui intervient trois ans après le dernier orage cyclique. Les satellites, en particulier, sont équipés afin de résister à ces orages, mais une accumulation d’attaques peut percer ces protections ! D’autant que pour les scientifiques, qui se veulent rassurants, une telle éruption est aussi rare qu’une tempête de neige au Sahara… Ils reconnaissent qu’il ne s’agit pas d’une ‘super tempête solaire’. En fait, selon eux, l’impact d’une tempête magnétique sur les réseaux est encore difficile à évaluer!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur