Les Français, mauvais élèves du recyclage?

Cloud

Bien informés sur la problématique du recyclage, les Français ne se sentent toutefois pas particulièrement concernés.

Dell et l’institut Research Now ont évalué les habitudes des Européens en terme de recyclage. Ce sondage a été mené sur 5.052 personnes situées dans cinq pays d’Europe : France, Royaume-Uni, Italie, Allemagne et Espagne.

Premier constat, 70 % français sont informés sur les programmes de recyclage existants, un record européen. Ils sont également les plus influencés par les lois en vigueur (60 % des personnes interrogées).

Toutefois, nos compatriotes sont seulement 50 % à recycler massivement leurs déchets. C’est le plus bas taux d’Europe. S’ils sont bien informés, les Français ne se sentent donc pas très concernés par les problèmes de recyclage. Selon l’étude, ils le sont même deux fois moins engagés que les habitants des autres pays européens. Autre fait intéressant, 58 % des personnes de 55 ans et plus recyclent, contre seulement 48 % des 18-34 ans.

Dans le domaine du recyclage des appareils électroniques, les Français prennent la seconde place derrière l’Allemagne : 91 % utilisent la filière du recyclage pour se séparer de leurs produits contre 97 % en Allemagne. Ceci est d’autant plus logique que l’État a mis en place des procédures strictes obligeant les vendeurs à reprendre gratuitement les anciens appareils électroniques. L’étude souligne toutefois que 60 % des sondés conservent des produits électroniques inutilisés, chose qui est moins courante dans les autres pays.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur