Les PDF piégés toujours d'actualité

Sécurité

Un kit d’exploit vieux d’un an a été ressorti des cartons pour exploiter des vulnérabilités des fichiers pdf. Des chercheurs de l’US CERT et de Secure Computing mettent en garde les utilisateurs

Baptisé “Neosploit”, ce kit d’outil pour pirates a attiré l’attention des chercheurs de l’US CERT (US Computer Emergency Response Team) et de Secure Computing. Ce kit, dont la presse traite sous forme de retour en force (Neosploit’s back), est capable de faire tomber les sécurités des fichiers pdf.

Des “exploits” particulièrement dangereux car ils cataloguent les utilisateurs infectés et choisissent de ne les attaquer qu’une seule fois, ce qui rend plus difficile pour les fabricants de repérer la source des attaques et d’empêcher d’autres infections. De plus, la nouvelle mouture de cet exploit dispose de nouveaux composants ajoutés à des systèmes d’attaque existants. Les chercheurs avaient pourtant déjà repéré ce kit d’exploit en juillet dernier, les premières traces remontant même en 2007, Neosploit faisait alors partie du pack d’exploits appelé WebAttacker.

Secure Computing considère la menace comme sérieuse du fait de la popularité du format pdf : “Le PDF (Portable Document Format) est l’un des formats de fichiers de prédilection pour de nombreuses entreprises actuelles, à cause de l’étendue de son déploiement sur différents systèmes d’exploitation.L’inconvénient est que ce format est affecté par des vulnérabilités connues et largement exploitées“.

Une popularité qui s’ajoute au fait que le kit permettrait selon certains spécialistes de faire tomber la licence officielle Adobe.

Les principales recommandations pour s’en protéger restent les mêmes. L’US-CERT recommande que les utilisateurs se protègent de ces attaques en évitant les téléchargements de fichiers à risque ou non sollicités, qu’ils proviennent d’Internet ou de leurs e-mails.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur