Les sites gouvernementaux ont la cote

Régulations

Selon une étude IDC, les internautes français utilisent de plus en plus la “Toile gouvernementale”

9 millions de visiteurs uniques au mois de février, soit 1 internaute français sur 3, ont surfé sur l’ensemble de la toile gouvernementale pour y chercher des informations pratiques, suivre l’actualité ou effectuer des démarches administratives.

On doit ce chiffre à Stat@Gouv, lancé en 2003 par le gouvernement pour mesurer l’audience des sites gouvernementaux. Il prend en compte plus de 90 sites ministériels et interministériels. Cet outil permet également de mieux connaître le comportement des internautes afin de mieux s’adapter à leurs besoins. On apprend ainsi que les sites gouvernementaux enregistrent des pics de fréquentation plus ou moins importants qui reflètent les centres d’intérêt des internautes sur les sujets d’actualité. Leurs habitudes de consommation changent selon les jours. En semaine, les internautes arrivent sur les sites gouvernementaux principalement par accès direct, c’est-à-dire par la saisie de l’url dans le navigateur. Durant les périodes de loisirs, la nuit et le week-end, ils y accèdent surtout par le biais des moteurs de recherche. Les habitudes de fréquentation des sites gouvernementaux reflètent la saisonnalité des sujets : la rentrée scolaire, le paiement des impôts, le trafic routier avant le départ en vacances?autant de thématiques qui incitent les internautes à se rendre sur les sites concernés. De cette étude, il ressort que jusqu’à 30 % des usagers de Stat@gouv vont sur plusieurs sites gouvernementaux. Une première action a été de multiplier les synergies entre les sites en multipliant notamment les échanges de liens. Pour chaque campagne de communication gouvernementale, en complément du bilan de l’agence de communication, le baromètre permet de suivre en temps réel les résultats des campagnes en ligne.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur