Les ‘spywares’ infesteraient de plus en plus les PC

Sécurité

Ces petits intrus, souvent publicitaires (mais pas seulement), sont de plus en plus nombreux à se loger discrètement au chaud, dans nos machines

Dissimulés au fin fond des disques durs, les ‘spywares’ pulluleraient à l’intérieur des PC. Ces logiciels espions s’installent discrètement, dans la grande majorité des cas, lors du téléchargement d’un logiciel sur Internet (parfois les logiciels de ‘peer-to-peer’ ou des ‘freewares’), d’un jeu ou lors d’une visite sur un site.

Avec l’explosion du haut débit, ces petits programmes à vocation publicitaire ou intrusifs sont de plus en plus nombreux. Selon le FAI américain EarthLink, pas moins de 27,8 spywares actifs en moyenne logeraient dans les PC de ses abonnés. Pour parvenir à ce chiffre, qui fait froid dans le dos, Earthlink a examiné entre le 1er janvier et le 31 mars 2004, plus d’un million de PC connectés de ses abonnés. Il ressort que 29,5 millions d’éléments de logiciels espions ou publicitaires ont été détectés dans ces PC. La grande majorité (23,8 millions) sont en fait des ‘cookies‘ (fichier témoin laissé lors d’une visite sur un site Web) placés par des logiciels publicitaires. Mais plus inquiétant, l’étude révèle que 184.559 systèmes de surveillance de PC et 184.919 chevaux de Troie ont été détectés. Ces modules sont beaucoup plus dangereux que les logiciels publicitaires puisqu’ils permettent l’usurpation d’identité et la corruption de systèmes. Rappelons qu’il existe une multitude de petits logiciels (Ad-Aware, SpyBot: Search & Destroy) souvent gratuits, qui permettent de faire le ménage dans son PC et d’éviter l’installation de ces petits indiscrets.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur