Linux, futur champion des terminaux mobiles ?

Logiciels

Les offres mobiles architecturées autour de Linux promettent d’envahir le marché. C’est ce qui ressort des dernières études d’ABI Research.

ABI Research vient de publier une nouvelle étude qui prédit le succès de Linux dans le monde mobile, en particulier celui des solutions signées Google, comme Android ou Chrome OS. MeeGo et webOS sont également cités. Par contre, les éditeurs Linux traditionnels disposant d’offres mobiles, comme Canonical ou Novell, ne semblent pas avoir convaincu ABI Research.

La compagnie estime que les solutions Linux de Google seront utilisées sur 62 % des produits mobiles en 2015. Cette prévision concerne tous les terminaux… hormis les smartphones. Sur ce dernier marché, ABI Research prédit (au sein d’une autre étude) que la part de marché des offres Linux en 2015 sera de 33 %, avec – là encore – une nette prépondérance d’Android.

Tout ceci est plutôt encourageant pour les fans du manchot, mais devra toutefois être modéré. De fait, dans le monde des produits mobiles, Apple aura une carte à jouer (avec son iPad), tout comme Microsoft (avec Windows Mobile). Symbian est également en embuscade, n’oublions pas que cet OS, que certains limitent un peu vite au secteur des smartphones, a commencé sa carrière sur des ordinateurs de poche. Le cabinet d’étude oublie également un autre fait : Intel arrive en force dans le monde des terminaux mobiles avec ses Atom, ce qui ouvre la porte à des OS bien connus du public, comme les versions classiques de Windows.

Dans le secteur des smartphones, ABI Research a visiblement pris en compte plus largement la présence de Symbian, le leader actuel. Toutefois, le marché est ici bien plus changeant : Android, bada, LiMo, MeeGo et webOS (…) sont quelques-unes des offres Linux en présence. Et les choses bougent vite, comme en témoigne le succès éclair de bada, popularisé par le smartphone Samsung Wave.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur