Linux : l’Ubuntu sera adaptée à l’architecture ARM

Logiciels

L’annonce est d’importance, la distribution Linux Ubuntu n’étant – historiquement – disponible que pour les processeurs x86

Le concepteur de processeurs ARM et l’éditeur Canonical se sont associés pour adapter la distribution Linux Ubuntu aux composants créés par la compagnie.

Le but est de mettre à disposition une distribution Linux desktop populaire, qui sera intégrable aux futurs netbooks et MID (Mobile Internet Devices) pourvus de processeurs RISC 32 bits ARM. De fait, cette architecture est actuellement peu présente sur ces marchés ; une situation paradoxale, puisque l’ARM propose un ratio performances/consommation sans égal.

Ce portage sera optimisé pour la famille ARMv7, dont les Cortex-A8 et Cortex-A9 font partie. Ces composants de nouvelle génération intègrent un (A8) ou plusieurs (A9) cœurs, ainsi que l’unité de traitement multimédia Neon.

La version ARM de l’Ubuntu sera disponible en avril 2009. Nous ne savons toutefois pas si elle exploitera la totalité des unités de traitement des puces ARMv7, par exemple Jazelle, qui accélère de façon matérielle l’exécution du code géré par une machine virtuelle (Java, .NET, etc.).

Notez que la Debian, qui sert de base à l’Ubuntu, fut l’une des premières distributions Linux à être disponible sur l’architecture ARM. Linux est ainsi très populaire sur ce type de composants, mais il est habituellement livré dans des moutures embarquées. Avec l’arrivée de l’Ubuntu, l’ARM va aller concurrencer les processeurs x86 en proposant un environnement utilisateur traditionnel, comprenant Gnome et les applications de bureau classiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur