Linux : sortie de Karmic Koala, l’Ubuntu 9.10 !

Logiciels

La distribution Linux Ubuntu 9.10 vient de faire son entrée. Bien finie, elle a su nous convaincre.

Canonical a mis les petits plats dans les grands pour sa nouvelle distribution Linux Ubuntu 9.10 (Karmic Koala). La mouturedesktop (disponible en versions x86 32 bits et 64 bits) est parfaitement adaptée aux utilisateurs finaux : elle est à la fois simple, légère et fonctionnelle.

« L’Ubuntu donne plus que jamais aux utilisateurs des raisons de réfléchir sérieusement à une migration sous Linux. Elle arrive à un moment où beaucoup évaluent les différentes options – en termes d’OS – qui se présentent à eux. Nous offrons une plate-forme destinée aux utilisateurs attirés par un système d’exploitation facile à utiliser, beau et adapté au web. » Déclare Jane Silber, COO de Canonical.

Sur notre machine de test, l’installation du système n’a pris qu’une vingtaine de minutes. Les serveurs de Canonical ont tenu bon, même lorsque l’installeur a téléchargé les paquets de langue (ce qui a rarement été le cas par le passé, en particulier lorsqu’une nouvelle Ubuntu faisait son apparition).

Un système d’exploitation sans faille ?

Le temps de démarrage de l’OS est relativement court et l’ensemble des périphériques de notre PC de test est reconnu. Le design de l’interface est superbe, même si le marron commence à nous lasser (heureusement, il est possible de changer de thème). In fine, l’Ubuntu 9.10 tient ses promesses et se rapproche – enfin – de la perfection.

L’application ‘Logithèque Ubuntu’ (Software Center) est claire et bien pensée. La gestion des logiciels s’en trouve facilitée. Voilà un des gros problèmes de cette distribution Linux qui s’envole. Notez également que la gestion du son et de la connectivité 3G est en progrès.

Autre bon point, les paquets logiciels sont particulièrement à jour : noyau Linux 2.6.31, environnement de bureau GNOME 2.28.1, navigateur web Firefox 3.5.3, suite bureautique OpenOffice.org 3.1.1, gestionnaire de photos F-Spot 0.6.1.3, éditeur d’images GIMP 2.6.7, lecteur de musique Rythmbox 0.12.5… Totem (lecteur vidéo), Empathy (communication instantanée qui remplace Pidgin par défaut) et Evolution (messagerie) sont directement livrés avec GNOME.

Enfin, Ubuntu One est un ensemble de services en ligne qui permettent de stocker, synchroniser et partager des fichiers. 2 Go sont disponibles gratuitement, mais vous pourrez opter pour 50 Go d’espace de stockage contre un abonnement mensuel de 10 dollars.

Une version serveur, axée sur le cloud computing

Une déclinaison de l’Ubuntu est spécifiquement adaptée au monde des serveurs. Elle intègre l’Ubuntu Enterprise Cloud (UEC), un environnement de cloud computing compatible avec l’interface de programmation d’Amazon EC2. De plus, l’Ubuntu 9.10 Server Edition est elle même présente sur le service Amazon EC2.

Vous pourrez donc mettre en place une architecture de cloud computing qui pourra être déployée au choix sur un nuage privé (via UEC) ou public (via Amazon EC2), et ce, sans rien modifier à votre code. Cette initiative unique en son genre pourrait populariser le concept de cloud privé.

ubuntu910.png


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur