L’Italie passe à la couleur grâce aux tags

Réseaux

Qu’y a-t-il dans ce musée? De quand date ce château? Turin se dote d’un système de tag qui permet aux touristes d’accéder à des informations en couleur sur leurs téléphones portables. Une pâle innovation?

Musée du cinéma, musée égyptien… autant de lieux qui, à Turin en Italie, attirent de nombreux touristes. Aujourd’hui, à proximité de l’entrée, des tags sont affichés. En rapprochant leur smartphone, les touristes peuvent accéder à des informations sur ces lieux… en couleur.

D’après la version en ligne du quotidien La Stampa (13/03) qui relate l’événement, il s’agit d’une première mondiale, basée sur la technologie, barcoding Microsoft Tag. En clair, il s’agit d’une version améliorée de la technologie qui permet de lire les codes barre dans les supermarchés. Elle est accessible uniquement aux smartphones dotés d’une connexion 3G et capables de photographier les fameux tags. Et il est nécessaire de télécharger une application au préalable.

Une bien pâle couleur ?

Les applications possibles de cette technologie sont innombrables. Pour l’instant, à Turin, les touristes n’accèdent qu’à des contenus statiques. Mais de véritables services pourraient également être proposés. Par exemple, en donnant accès aux systèmes de réservation des musées– ce qui suppose toutefois que ces derniers soient adaptés en ce sens. Autre possibilité, permettre l’accès aux horaires des transports publics, ou mieux encore, à la possibilité d’acheter son billet, qui deviendrait alors virtuel.

Là aussi, la mise en place de ce service – qui touche également les habitants des villes au-delà des touristes – implique une transformation radicale des systèmes d’information et de paiement des transports. Bref, la mise en place de tags qui donnent l’accès à des contenus statiques- fussent ils en couleur – ne donne qu’une pâle idée de ce que pourrait être un territoire véritablement augmenté de sa dimension numérique. Premier pas vers une transformation plus radicale ou opération de communication un peu colorée? A suivre…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur