Livraison par drones : après Amazon, La Poste s’y intéresse

Projets

GeoPost, la filiale de livraison de colis de La Poste qui opère le service Chronopost, a testé l’usage de drones. Notamment pour simplifier la livraison sur des lieux difficilement accessibles.

Sur les traces d’Amazon et de son programme Air Prime de livraison de colis par drones ? En tout cas, GeoPost, filiale colis-express en France et en Europe du groupe La Poste, a mené un test en ce sens courant septembre sur le site du Centre d’Etudes et d’Essais pour Modèles Autonomes (CEEMA), un centre réunissant une zone d’essai et une pépinière d’entreprises situé dans le Var.

« Cet essai a permis de démontrer la possibilité d’utilisation, en conditions réelles, d’un drone : décollage, phase de vol, atterrissage et retour à la base de départ », précise un communiqué de GeoPost en date du 19 décembre.

La mission-test consistait à transporter un colis de 2 kilos sur une distance de 1 200 mètres. Mais le drone d’Atechsys, du nom de la PME innovante localisée dans le Var qui a collaboré avec GeoPost sur cet essai, serait en mesure d’aller plus loin. Muni de six rotors électriques, il est capable « de transporter, de façon autonome, des colis de grande taille (40 x 30 x 20 cm) pouvant peser jusqu’à 4 kg, dans un rayon de 20 km, quelle que soit la nature du terrain ».

Livraisons sur des lieux d’accès difficile

L’exploitation commerciale n’est toutefois pas évoquée à ce stade, signalent nos confrères de ITespresso. La priorité pour le canal drone serait donnée aux livraisons express en zones géographiques difficiles d’accès.

Spécialiste des drones civils à usage professionnel, Atechsys dispose d’une petite équipe (9 collaborateurs), qui a généré un chiffre d’affaires de 650 000 euros en 2013. Courant 2014, la société a consolidé ses services en fusionnant avec d’autres entités (CEEMA, EPTA, Provenciel, Le Planet et DICT).

De son côté, la société de livraison de colis express GeoPost couvre 40 pays en Europe et affiche un effectif global de 20 000 collaborateurs. Cette branche du groupe La Poste, connue en France par le grand public sous la marque Chronopost, a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 4,4 milliards d’euros en 2013 (+7,2 % à périmètre et change constants par rapport à l’année précédente). Elle a assuré la livraison de 814 millions de colis l’an passé.

Fin 2013, le groupe postal allemand Deutsche Post avait également dévoilé un projet de livraison par voie aérienne à l’aide de drones.

A lire aussi :

Pourquoi Google achète les drones solaires de Titan Aerospace
Après Amazon et ses drones, Google se lance dans la robotique


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur