L’UFC-Que Choisir écorne à son tour l’iPhone 4

CloudSmartphones

L’UFC-Que Choisir jette un pavé dans la mare ? Pas franchement. Les tests réalisés sur l’iPhone 4 certifient les problèmes de réception du smartphone, confirmant ainsi les avis déjà émis.

« Nos tests le prouvent : l’iPhone 4 souffre bel et bien d’un problème d’antenne. » Quand il n’y en a plus, il y en a encore. Cela faisait quelques jours/semaines que personne n’avait écorné l’iPhone 4. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir se joint aujourd’hui à la cabale en publiant les résultats de ses tests.

À l’identique du magazine Consumer Reports, fer de lance des consommateurs outre-Atlantique, l’association française constate « les bonnes performances de l’iPhone 4 sur d’autres critères (facilité d’emploi, qualité d’écoute, photo, navigation Internet,etc.) » mais reste catégorique sur le problème d’antenne : «ce défaut de conception nous empêche de conseiller ce smartphone aux consommateurs ».

L’UFC-Que Choisir détaille le résultat de ses tests ici, pour les abonnés.« Côté sensibilité, si l’on ne touche pas l’appareil, les résultats sont très bons […] Toutefois, nos tests plus poussés montrent que lorsqu’on touche l’appareil (notamment sur le côté gauche en bas), il perd de sa capacité à émettre.»

Pas franchement du nouveau donc si ce n’est que l’Hexagone donne aussi de la voix critiquant les méthodes de la firme américaine.

Car, pour rappel, si tous (consommateurs, critiques spécialisés de France, de Navarre, d’Amérique du Nord ou d’ailleurs) se rejoignent en pointant les problèmes de réception de l’iPhone 4, un irréductible p-dg d’un état ensoleillé nommé Californie s’obstine à les nier. Lors de la conférence de presse de mi-juillet censée dénouer la situation, Steve Jobs a en effet annoncé le financement gratuit, comme indiqué ici, ou le remboursement d’une coque pour les acheteurs d’iPhone 4, mais n’a pas reconnu l’évidence, soit les problèmes de réception de son dernier smartphone.

Mieux, le patron de la marque à la pomme a indiqué, chiffres à l’appui, que le problème de réception touchant l’iPhone 4 était commun à d’autres smartphones et qu’aucune solution réelle n’existait (la conférence en détail ici dans un précédent article). Tollé chez les fabricants de smartphones qui ont, tout à tour, réagi comme nous le relations ici.

Ultime possibilité pour les consommateurs rappelle UFC-Que Choisir, le remboursement. « Les clients mécontents pourront toujours renvoyer leur iPhone 4 : Apple leur remboursera l’appareil s’il est rendu (dans un Apple Store ou renvoyé) en bon état dans les 30 jours suivant la date d’achat.»


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur