L’UNIX libre DragonFly BSD 2.6 intègre la reprise d'activité rapide

Sécurité

DragonFly BSD 2.6 apporte moult nouveautés, en particulier dans le cadre de son système de fichiers Hammer et du support des disques Flash SSD.

Une nouvelle version majeure du système d’exploitation DragonFlyBSD est disponible. La mouture 2.6 (2.6.1 pour être plus exact) est accessible pour les architectures x86 32 bits et 64 bits. Nos collègues de LinuxFr.org ont fait le tour complet des nouveautés présentes dans cette version.

Le noyau du système a bien progressé, en particulier dans le domaine du 64 bits. De nouveaux pilotes sont également de la partie. Enfin, des paquets logiciels à jour sont livrés. C’est toutefois le domaine des systèmes de fichiers qui a été au cœur des innovations de cette version.

DragonFly BSD propose son propre système de fichiers journalisé, Hammer. Ce dernier permet une reprise des activités rapide en cas de plantage du système. Performant, il est également adapté aux disques de très grande taille. Il est possible de réaliser des instantanés, d’annuler des manipulations, etc. Bref, c’est une brique importante de ce système d’exploitation. Aujourd’hui, une commande « répéter » s’ajoute aux fonctions d’annulation. Prochaine étape, la déduplication.

L’équipe de développement adopte également le système de fichiers tmpfs, plus efficace que la solution utilisée jusqu’alors. Enfin, swapcache est une nouvelle fonctionnalité très innovante: elle permet d’utiliser un disque Flash SSD pour mettre en cache les données centrales du système de fichiers. Cette approche consistant à transformer les SSD en accélérateurs pour des disques durs classiques est proche de celle adoptée par ZFS. C’est toutefois la première fois qu’elle est utilisée au sein d’un système de fichiers tiers.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur