Marché des mobiles : Etats-Unis rient, Japon se replie

Cloud

Les ventes de téléphones mobiles progressent aux Etats-Unis de 5,3 % au deuxième trimestre. Malgré un marché mondial plutôt morose, certains tirent leur épingle du jeu

Le cabinet d’études Strategy Analytics estime à 42 millions le nombre de mobiles vendus sur le territoire américain. Mais on a peine à croire que le marché des portables tire la langue.

Après les estimations de certains analystes sur un ralentissement du marché mobile nippon, une alternative semble se profiler pour les constructeurs au pays du soleil levant. Sharp, NEC et Fujitsu pourraient se retrouver devant un choix difficile: une alliance ou la sortie.

C’est sans compter la relative vitalité du marché américain. Pour exemple, Motorola. En véritable chute libre à l’étranger, ce géant de l’électronique a maintenu sa position de leader sur son marché national, avec une part de marché de 25,8 %. C’est le sud-coréen LG Electronics qui lui emboîte le pas à la deuxième place.

A noter la progression du canadien RIM, fabricant du Blackberry. Ce dernier doit sortir prochainement le modèle Blackberry Bold, successeur du Curve, qui intégrera connexion Wifi et GPS.

Toujours selon le cabinet Strategy Analytics, les ventes globales de téléphones portables s’établissent désormais à 41,9 millions d’unités contre 39,8 millions de combinés écoulés sur la même période un an plus tôt. De quoi garder le sourire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur