Météo France s’offre un supercalculateur vectoriel NEC

Régulations

Avec le ‘supercalculateur’ vectoriel NEC SX, le centre français de prévisions météorologiques installé à Toulouse va multiplier par 5 ses performances et pourra ainsi affiner ses simulations et prévisions

Pour exploiter des modèles de prévisions météorologiques plus précis et plus détaillés, il faut toujours plus de puissance de calcul. Météo France continue donc de s’équiper. Un nouvel ordinateur vectoriel NEC SX vient renforcer les équipements en place.

Les prévisions obtenues pourront notamment intégrer un plus grand nombre de données provenant des satellites et des radars, en bénéficiant d’un maillage plus fin avec des points espacés de 2,5 kilomètres pour mieux couvrir tout le territoire français. Le supercalculateur NEC SX sera déployé fin 2006 au siège de Météo France, à Toulouse. Mis en exploitation à la mi-2007, il sera alors 5 fois plus rapide que l’équipement actuellement en place, un matériel Fujitsu, auquel il se substituera progressivement. Une seconde phase de mise à niveau sera programmée dans les trois années qui suivront, jusqu’à atteindre 21 fois la vitesse de l’ordinateur actuel. Il sera alors capable de traiter environ 28 trillions (milliers de milliards) d’opérations informatiques par seconde. “Grâce à ce nouveau dispositif, nous pourrons exploiter de façon opérationnelle un modèle avancé non hydrostatique avec un maillage de 2,5 kilomètres. Pour Météo France, cette fonctionnalité est stratégique ; elle nous est en effet indispensable pour améliorer nos prévisions d’événements climatiques à fort impact comme les orages ou le brouillard et ce, au plus grand bénéfice de nos clients et de nos utilisateurs“, précise Alain Ratier, dga de Météo France. Un peu de technologies

L’ordinateur vectoriel SX de NEC comporte plusieurs n?uds, chaque n?ud étant lui-même constitué de huit processeurs. Le SX-8 ? version actuellement disponible ? comporte un processeur de 2 Ghz, capable de traiter 16 milliards d’opérations informatiques par seconde. A 64 gigaoctets par seconde, le SX-8 peut également atteindre des débits de données entre le processeur et la mémoire plus élevés que ceux proposés par tout autre processeur standard actuellement disponible sur le marché. En associant très forte puissance de calcul et capacité mémoire élevée le SX de NEC permet d’améliorer la qualité des simulations de phénomènes physiques. Le supercalculateur NEC SX de Météo France figurera parmi les dix superordinateurs les plus puissants d’Europe. A travers le monde, de nombreux superordinateurs ont été conçus à partir des ordinateurs vectoriels de NEC. Le simulateur terrestre Earth Simulator à Yokohama au Japon en constitue l’un des exemples les plus connus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur