Microsoft et Yahoo font messagerie commune

Régulations

Les deux géants de l’Internet ont signé un accord de partenariat pour permettre à leurs abonnés d’échanger entre leurs messageries instantanées et sur leurs services de communications vocales

Face à AOL, qui domine largement le marché de la messagerie instantanée avec AIM, Microsoft et Yahoo cherchaient à consolider leurs propres services.

Mais la concurrence est loin devant – AIM avec ses 53 millions d’utilisateurs ? tandis que MSN Messenger plafonne à 29 millions et Yahoo Messenger à 23 millions, si l’on se réfère à la dernière étude de Nielsen/Netratings. Et surtout, un nouvel acteur a fait son apparition, Google avec son offre GoogleTalk, qui aura au moins le mérite de rapprocher les ‘ennemis’ d’hier. La tentation était donc forte de contourner cette faiblesse, qui révèle la seule véritable force de AOL, en particulier pour Microsoft, de passer un accord pour regrouper les forces en présence. Les négociations engagées par Microsoft avec Time Warner, pour rapprocher leurs deux divisions MSN et AOL, portaient entre autres sur cette consolidation. L’accord passé entre Microsoft et Yahoo, a donc été confirmé ce mercredi. Il s’agit “du premier accord d’interopérabilité” entre deux fournisseurs de ce type de technologie pour communiquer par écrit en temps réel, ont affirmé les deux groupes dans un communiqué commun. Concrètement, les clients des deux messageries instantanées pourront échanger (des messages, des contacts, des smiley) de manière transparente indifféremment sur l’une ou l’autre messagerie. L’interopérabilité sera effective à partir du second trimestre 2006Les utilisateurs pourront donc pour la première fois communiquer entre eux, une attente forte de la part des internautes. Le Wall Street Journal est quant à lui venu confirmer l’accord, toujours de sources proches du dossier, et complète l’information en indiquant que les deux géants devraient aussi rendre compatibles leurs services gratuits de communications vocales. Le syndrome Google se double du syndrome Skype ! Une question reste cependant en suspens.. L’accord engagé avec Yahoo va-t-il remettre en cause le projet de rapprochement entre MSN et AOL ? A moins que AOL n’adhère à la démarche de ses concurrents et ne les rejoigne pour faire front commun contre Google?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur